Accueil    Forum    Agenda  Médias  Qui sommes nous?   
  FAQ    Rechercher    Membres    Groupes   S’enregistrer  Profil    MP     Connexion  
C'est quoi un LAN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Operation Chariot Index du Forum -> Public -> La chariotte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Don'KurK
Commandant
Commandant

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 813

MessagePosté le: 07/07/2008 12:57:05    Sujet du message: C'est quoi un LAN Répondre en citant

C'est quoi un LAN ???

Citation:
De nombreux (non initiés) critiquent l'apparent désert social qui entoure les adeptes de la secte des doigts rapides. En réalité, contrairement à ce que l'on pourrait croire, la vie sociale d'un passionné d'informatique, et plus particulièrement de jeux vidéo, est extrêmement riche. Riche ? Alors que cette espèce en voie de prolifération passe des centaines d'heures à naviguer en solitaire sur la mer du Web ? Oui, à n'en pas douter, au point que parfois, cet animal a bien du mal à se frayer un chemin au travers des tempêtes de mails et autres salves de messages instantanés. Bien sûr, là encore, les détracteurs vous répondront qu'il ne s'agit pas d'un contact au sens « physique » du terme. Qu'à cela ne tienne, même si ce comportement ne peut être observé qu'une à deux fois par années bissextiles (chez un mâle en bonne santé), il arrive tout de même que des migrations de regroupement se produisent. Il existe plusieurs raisons pouvant entrainer un rassemblement de ce type, mais cette fois, nous nous intéresserons au cas particulier de la LAN party.

Souvenez-vous, il y a quelques mois de cela, nous avions eu l'occasion d'étudier les habitudes estivales d'un Geek en vadrouille. Pour en apprendre un peu plus sur les us et coutumes de cet étrange animal, nous allons passer en revue les tenants et les aboutissants d'une LAN party. Vous savez, cet étrange regroupement de meute au cours duquel le Geek est censé s'adonner à ses jeux favoris en présence de ses pairs. Censé ? Oui, car comme en toute discipline, nous verrons que la théorie diffère souvent de la pratique. Comment se comporte un maniaco-gamo-compulsif en présence de ses semblables ? Quels sont les rites pratiqués par une horde de fondus du pixel en réunion ? Réponse en parcourant les lignes qui vont suivre ! Mieux encore, si vous faites partie de l'espèce observée, ces paragraphes vous donneront peut-être l'occasion de réussir votre propre LAN party à tous les coups. Merci qui ? Le décor est planté, l'analyse de professeur Cluclu peut enfin commencer…

1er COMMANDEMENT: Le peuple tu réuniras
Les rimes de Renaud ne s'appliquent pas à la LAN party. Ainsi, si vous êtes une bande de jeunes à vous tout seul, il y a peu de chance pour que vous parveniez à vous « fendre la gueule » en participant à une LAN Party. Vous l'aurez compris : aucune LAN ne pourra avoir lieu si vous ne parvenez pas à rassembler un nombre suffisant de joyeux lurons de votre trempe. Cette règle de base tombe sous le sens, mais les personnes ayant déjà été confrontés à cette situation de management extrême savent qu'il n'est pas toujours évident de réunir une horde de «nolife». Voyons quelles formes peuvent prendre les obstacles du gentil organisateur...

2nd COMMANDEMENT : Ton permis d'abord tu passeras
En dépit des progrès prodigieux réalisés par la technique, il n'est pas encore possible de se téléporter sur un lieu de rendez-vous. Le Geek devra donc trouver un moyen capable de transporter son enveloppe charnelle ainsi que son extension naturelle, mais encombrante (comprenez : un bébé survitaminé, surcustomisé pouvant peser jusqu'à 16 kg à l'âge adulte, sans compter l'écran, le clavier, la souris et les néons bleu). Évidemment, la première solution technique qui viendra à l'esprit du Geek n'est autre que la voiture. Vous savez, cette chariotte parfois dénuée de composants électroniques (quelle hérésie) et nécessitant un permis alors que son tableau de bord n'est pas plus difficile à maitriser qu'MS Paint. Le seul problème est que justement, de nombreux Geeks n'ont pas encore eu l'honneur d'élargir le club des détenteurs du papier rose (heureusement, diront certaines mauvaises langues). Forcément... à force de vous rabâcher qu'il faut appuyer sur «Demarrer» pour éteindre quelque chose, comment voulez-vous qu'ils s'y retrouvent ? Résultat des courses, si vous êtes le seul membre à disposer d'un permis et de sa voiture assortie (au besoin, investissez directement dans une camionnette ou un minibus), vous aurez le droit de participer à une séance de «sauvetage-ramassage» préliminaire digne de la meilleure des parties de Battlefield 2... Suuuuper...

3ème COMMANDEMENT: De matos tu t'équiperas
Avec les gens normaux, les bases de la communication peuvent être établies à partir du moment où les deux interlocuteurs disposent des dispositions essentielles que sont la parole et l'ouïe. Entre Geeks, il sera préférable de disposer de quelques prérequis supplémentaires comme par exemple : une connexion à Internet, un Switch 24 ports et/ou un point d'accès Wi-Fi. Dans un autre registre, prévoyez également d'investir dans une dizaine de multiprises. Dernier point et non des moindres : n'oubliez pas de remplir frigo et garde-manger. À titre d'exemple, certains Geeks affichent une consommation de 6,5 litres de cola/frag (ou 4 paquets de chips par instances). Enfin, n'oubliez pas de vous blinder sur le plan mobilier. Un nombre de tables et de chaises insuffisant pourrait compromettre le bon déroulement des opérations, mais ça, vous vous en doutiez.

4ème COMMANDEMENT: Des munitions tu achèteras
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les efforts intellectuels intenses réclament eux aussi leur dose de calories. Il n'y a pas que dans le jeu que vous devrez collecter des matières premières : avant de lancer les hostilités, veillez à ce que les membres de votre team (ou guilde) puissent bénéficier de ressources nutritives suffisantes pour assurer une victoire écrasante. Il faudra toutefois vous méfier des surconsommations qui pourraient cette fois entrainer des défaites... écrasantes (votre pèse-personne vous expliquera cela mieux que nous). Bref, comme nous l'avons rappelé, la consommation de cola, chips, bière, ciga.. (NDLR : Alex, merci de t'arrêter là, Fred finira la relecture) ou autre par frag, courses ou instances pourra varier d'un individu à l'autre. Débutez impérativement la soirée avec un frigo et un garde-manger affichant complet.

5ème COMMANDEMENT: Eloigner les païens tu devras (à l'exception d'un seul)
Dans le monde du jeu vidéo, le païen pourra se cacher sous diverses apparences. En effet, il faudra apprendre à vous méfier des personnes qui n'ont pas encore compris que le jeu vidéo était un art sacré auquel il fallait impérativement vouer un culte aveugle et assidu. Ne riez pas, des non-croyants se cachent partout autour de vous. Parents, fratrie, tendre moitié(e), connaissances non (encore) converties... Vous devrez écarter tous ces fauteurs de trouble sous peine de compromettre le bon déroulement de votre LAN party. N'hésitez pas à inviter vos frères et sœurs au cinéma (sans vous), à falsifier le résultat d'un concours pour envoyer vos parents aux Maldives (qui a parlé des Bermudes ?), et à décliner toutes les invitations possibles sous prétexte que vous êtes très gravement malade (les cernes du lendemain convertiront les plus sceptiques). La ou le petit ami est un cas à part. Ne vous en séparez pas, il ou elle pourra toujours assurer le service, ou participer au grand nettoyage de fin de soirée (pardon, de début de matinée). Merci qui ?

6ème COMMANDEMENT : Te méfier de ton ombre tu devras
Les personnes en couple auront peut-être remarqué que le partage des plaisirs variera du tout au tout en fonction de l'activité. Cette phrase prend tout son sens quand on observe la mine dépitée de la petite amie qui se retrouve au milieu d'une LAN party, par obligation ou par amour (remarquez l'absence de choix délibéré). Pendant que vous prendrez un malin plaisir à enchainer les victoires (ou pas), la, ou le malheureux pourra adopter différents types de comportements qu'il est intéressant d'observer. Avec un peu de chance, il ou elle essayera de se rendre utile en veillant à ce que les convives ne manquent de rien. À l'inverse, les laneurs les moins chanceux auront la désagréable impression d'avoir emporté le restant de la colère de Dieu avec eux. Les cas intermédiaires sont tout aussi caricaturaux. On retiendra les personnes qui font semblant de s'intéresser, celle qui n'ont strictement rien à faire de ces « jeux stupides » ou encore, même si cela est bien plus rare, celles qui s'y intéressent vraiment. Ne rêvez pas d'avoir un partenaire de ce type... il ou elle pourrait bien faire de l'ombre à vos tableaux de scores un jour ou l'autre.

7ème COMMANDEMENT : Eliminer les pauv… petites config tu devras
Certains laneurs sont parfois équipés d'un foudre de guerre acheté... il y a plus de cinq ans. Certes, un tel instinct de conservation est idéal si l'on considère que le taux de déchets par habitant représente une grave menace pour l'environnement. En revanche, dans le contexte d'une LAN party, les considérations écologiques laissent vite leur place à une sorte de haine collective. Le problème avec les personnes qui décident de conserver une machine obsolète par choix ou par obligation, c'est que tous les autres joueurs sont obligés de les suivre.... par obligation. Rassurez-vous, en cas de problème, une lueur d'espoir s'apprête tout de même à revigorer la troupe : par chance, le démineur est préinstallé en standard sous Windows.

8ème COMMANDEMENT : Aimer le mécano et la configuration, tu devras
Tout le monde est (enfin) arrivé sur place, tous les prérequis matériels sont réunis... Les membres peuvent enfin commencer à déployer la base futur-post-apocalyptique. Contrairement à ce que l'on pourrait croire, les montages et les raccordements « physiques » ne constituent pas les étapes les plus difficiles. En revanche, avant que le réseau soit paramétré, et stabilisé, la trotteuse pourra avoir fait quelques tours de cadrans. « J'ai pas le net », « C'est quoi ton IP ? », « Killer13, tu peux me passer les DNS ? », « Eh tu as mis une clef Wi-Fi ? », « s'cuse, tu pourrais appuyer sur le bouton de la Livebox pour autoriser mon portable ? », « Ahem, ma carte réseau est morte, t'en a pas une en rab? », « Mince, je suis sur le réseau du voisin »... Ca y est, tout est enfin réglé ? Les machines communiquent parfaitement entre elles ? Parfait, vous allez enfin pouvoir compléter votre collection de virus estampillée 2008…

9ème COMMANDEMENT : Aux sirènes du partage tu ne cèderas
Après avoir (enfin) configuré l'ensemble des machines pour qu'elles puissent communiquer dans de bonnes conditions, le quidam pourra être tenté de partir en quête d'éventuels fichiers iso et vidéo (ou autre) perdus au fin fond des arborescences partagées de ses compagnons de fortune. Quoi de plus séduisant que de s'adonner à une séance de peer to peer locale ? Le seul problème est que face à une telle situation, nombre de joueurs ont les yeux plus gros que le ventre. Au final, 90 pour cent des machines se trouveront handicapées par des accès disques incessants pendant tout le reste de la soirée... Pardon ? Vous redoutez également de perdre les malheureux gigas que vous étiez parvenu à dégager au prix d'un tri méticuleux échelonné sur plusieurs mois ? Pas de panique, si vous n'avez pas encore été contaminé au cours de l'étape précédente, il est encore temps de rattraper votre retard, avec tous les formatages que cela impliquera.

10ème COMMANDEMENT : Les coups (bas) et les douleurs sont dans la nature
N'oubliez jamais que la stratégie de la victoire peut parfois s'inviter....à l'extérieur de l'écran. Il ne faudra donc pas hésiter à dire que vous ne l'avez pas fait exprès quand vous aurez renversé votre cola sur le Zboard flambant neuf du type qui vous prenait pour sa cible attitrée, ça aura l'air plus naturel. Si cette première astuce n'a pas fonctionné, n'hésitez pas à remettre le couvert en vous en prenant aux gaines des câbles. Les amateurs de finesse commenceront par les câbles réseau, les autres pourront directement s'en prendre à la liaison VGA (involontairement, cela va de soi). Les fumeurs pourront également être avantagés en envoyant une attaque fumigène, ou en posant négligemment leurs mégots ardents sur la touche de clic droit de leur adversaire... « Ben quoi, ce n'est pas de ma faute si ta souris ressemble à un cendrier ».

11ème COMMANDEMENT : Préparer les jeux tu devras
Avant de commencer à jouer, il faudra fixer la meute sur un programme en particulier. A cette occasion, vous saisirez réellement le sens de l'expression : « les gouts et les couleurs sont dans la nature ». Au gré des propositions, vous vous heurterez aux détracteurs du genre : je n'aime pas les MMO, c'est payant, Guild Wars ? Trop limité, les FPS, ça me donne le tournis, les jeux de caisses, c'est bien, mais j'ai oublié mon volant MOMO... N'ayez crainte, cette partie de la soirée ne sera pas perdue pour tout le monde. Pendant que vous vous escrimerez à participer à un fantastique combat de genres, de nombreux laneurs lanceront leur jeu de prédilection pour jouer en netplay avec leurs contacts habituels, comme s'ils n'avaient jamais franchi le pas de votre porte. Ça y est, vous être enfin parvenu à fixer plus de deux personnes sur le même jeu ? Très bien, il ne vous reste plus qu'à franchir l'étape des patchs, numéros de série valides, firewall et problèmes techniques des uns et des autres... « Les gars, je ne vous vous pas dans la partie », « Flute, j'ai des écrans bleus en permanence », « Bah chez moi, la mise à jour ne s'installe pas »….

12ème COMMANDEMENT: Quand c'est vraiment bon, c'est vraiment bref
Ça y est, tout fonctionne comme sur des roulettes ? Votre groupe s'est enfin mis d'accord pour s'étriper dans la joie, faire 15 000 morts, détruire des centaines de voitures ou taquiner un chronomètre ? Super, il vous reste alors qu'à profiter un maximum des 30 minutes qui vous séparent de la fin de cette merveilleuse soirée. Le bilan est sans appel : vous avez failli vous amuser, votre machine est truffée de virus, votre frigo est dévasté et dans le pire des cas, une plainte a été déposée pour tapage nocturne. Eh oui, c'est aussi ça une LAN party !

Bravo Mr Clubic

_________________________________________________________


Dernière édition par Don'KurK le 09/07/2008 13:44:38; édité 3 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/07/2008 12:57:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jubo
1ere classe
1ere classe

Hors ligne

Inscrit le: 06 Avr 2006
Messages: 117
Localisation: Saint Nazaire

MessagePosté le: 09/07/2008 08:11:15    Sujet du message: C'est quoi un LAN Répondre en citant

ENORMISSIME!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Grace à ce texte je commence bien ma journée!
Merci Don de nous avoir donné ce superbe lecture.
_________________________________________________________
La mort n'est que temporaire, il y aura un respawn dans quelques secondes.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/05/2017 17:41:00    Sujet du message: C'est quoi un LAN

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Operation Chariot Index du Forum -> Public -> La chariotte Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Développé par phpBB © 2001, 2005 phpBB Group  Traduction par : phpBB-fr.com
Theme xand créé par spleen, modifié par Founf